Les Enfants de la Grande Ile

Bulletin No 74

Nous vous mettons en pièce jointe le bulletin N° 74 dans lequel nous avons inséré des extraits de rapports sur les parrainages collectifs reçus des Sœurs.

La décision d'arrêter les parrainages individuels pour s'orienter sur les parrainages collectifs a été prise il y a quelques années. Nous avons maintenu les parrainages individuels existants jusqu'à la fin du parcours scolaire des enfants et actuellement nous parrainons encore environ 120 enfants individuellement.

Lorsqu'un enfants arrête l'école, nous proposons au parrain ou marraine de reporter son parrainage sur un parrainage collectif ce qui, à ce jour, a toujours été accepté.

Lorsque nous allions sur place et rencontrions les enfants parrainés en individuel, il y avait toujours à coté d'eux d'autres enfants aussi nécessiteux et quelques fois plus pauvres. Cela nous faisait mal au cœur de laisser de coté ces enfants. C'était devenu une tombola pour le choix des enfants, surtout que ce pays s'enfonce de plus en plus dans la misère. 

Le parrainage collectif d'une école est plus juste, il permet d'aider plus d'enfants en difficulté et, gros soulagement pour le bureau, nous n'avons plus à choisir.

Voici l'exemple de l'école de brousse ANKILIMASOA située à 40 kilomètre de Miandrivahazo dont nous vous mettons en pièce jointe la lettre de remerciements de la Sœur adressée aux parrains et marraines  :

Cette école   construite il y a quelques années par les parents très motivés sous la direction du Père curé avec notre aide financière pour acheter les matériaux grâce à un don exceptionnel de la part d'un adhérent. Grâce aussi au financement, que nous versons tous les ans  par un parrainage collectif, cette école donne de bons résultats aux examens officiels et arrive à payer le salaire des enseignants.

Tous les ans, les l'effectifs augmentent et bien sûr les besoins sont plus importants. Cette année, ils sont 140 élèves.  Il suffit d'une dizaine de parrains et marraines pour aider cette école  !! 

Il n'y a pas photo de cette nouvelle orientation 

Pour ceux qui choisissent le parrainage collectif nous adressons tous les ans :

La situation géographique de l'école, tous les ans l'estimation des besoins  et une lettre de remerciements avec un petit commentaire de la sœur sur l'école et les problèmes rencontrés.

 

Le bureau vous remercie, une nouvelle fois,  de la confiance que vous nous portez depuis, pour certains, la création de l'association (bientôt 20 ans !). Cela nous fait chaud au cœur et nous motive pour poursuivre notre engagement pour aider les enfants défavorisés malgaches.

Suite aux nouvelles demandes de parrainages collectifs des religieuses, nous recherchons des parrains et marraines pour répondre à leurs besoins.

Bulletin 74bulletin-74.pdf (605.8 Ko)